Supporter le mouvement dès aujourd'hui !

1000 Femmes 1000 Vies

174, rue de Courcelles, 75017 Paris 

contact@1000femmes1000vies.org

Tél : 01 44 40 01 20

© 2019 1000 Femmes 1000 Vies |  Mentions légales

Une initiative de femmes, concernées et investies dans la prévention du cancer du col utérin.

Ensemble pour la fin d'un cancer !

Témoignage : Je lis tous vos messages, mais aussi CIN3 à 37 ans… pourtant mariée depuis 10 ans...sans aucune infidélité. Conisation large, puis frottis contrôle, encore haut grade. Cette fois, conisation pour Professeur spécialisé (Hôpital nord Marseille). Il m'a dit qu'il ne fallait plus faire de conisation large, mais enlever les lésions au colposcope (juste des morceaux, pas tout le col). Aussi, j'ai vécu 3 biopsies, l'une en cabinet par gynécologue de ville: souffrances, brulures... les 2 autres avec le Professeur, je n'ai rien senti. Tout dépend de qui la pratique. Actuellement, j'ai toujours le HPV 16 et un CIN1 qui revient. Je précise qu'à la 2ème  conisation, la lésion avait disparu entre la biopsie et la conisation. Je rejoins les témoignages, je ressens de l'angoisse, du stress et de la honte. Je précise que ma maman a eu une conisation dans les années 90, elle va très bien depuis. Il faut que les laboratoires développent un vaccin curatif, ce type d vaccin est en test, c'est notre chance. Mais quand sera-t-il sur le marché ?

16 décembre 2019

Témoignage : Bonsoir je viens donner de mes nouvelles qui sont bonnes. Je suis la jeune fille qui a eu cancer du col invasif stade 3b avec un ganglion atteint. J'avais 29 ans aujourd'hui 31, je vais bien je poursuis mes contrôles tous les 4 puis 6 mois et dans 3 ans je serais considéré comme "guérie". Un témoignage d'espoir, il y a une vie après la maladie... Une pensée à toutes celles qui combattent ou celles qui sont dans le doute et qui ont peur

27 novembre 2019

Chaque année en France, 3000 cas de cancer du col et 1000 décès sont recensés et les lésions précancéreuses du col sont estimées à 30000. Les maladies induites par les papillomavirus affectent la qualité de vie, ont des conséquences psychologiques et morales considérables. 1000 femmes 1000 vies veut accompagner ces personnes durant ce parcours avant, pendant et après la prise en charge.

Dr J. Monsonego - Président d’honneur

Lire le recueil

Voix de Femmes

Faire face au cancer du col de l’utérus, au papillomavirus et à ses conséquences.
 

RECUEIL DE TEMOIGNAGES

Ce livre de témoignages donne la parole aux femmes atteintes d’un cancer du col ou de pathologies génitales associées aux HPV. C’est un instantané où les femmes racontent leur parcours, livrent leur histoire et expriment avec des mots simples leurs émotions, leurs craintes et leurs espoirs. Le style se veut direct, écrit comme on parle afin de retranscrire, sans trahir, le vécu d’un moment de vie souvent décrit comme une violente secousse.Suite
 

Le manifeste

Pour en finir avec le 
Cancer du col de l'utérus
Pour la première fois, dans l'histoire de la médecine, il est possible d'éradiquer un cancer, le cancer du col de l'utérus, qui frappe chaque année en France 3500 femmes et en emporte 1000 autres. Pour la première fois, 1000 femmes se mobilisent pour dire leur volonté et leur engagement à faire ensemble mouvement pour la fin d'un cancer !